Le mystère du vert se dévoile

Par eurelien.fr
//  Publié le
21-07-2021
//  Mis à jour le 21-07-2021
Temps de lecture : 3 min

La restauration du Château de Maintenon passe parfois par des étapes extraordinaires. Car restaurer un Monument historique implique de connaître son histoire pour comprendre et respecter les choix de l’époque, et jusque dans les moindres détails.

Le Conseil départemental a ainsi mandaté des spécialistes, L’Atelier Ricou, pour percer le mystère des peintures des fenêtres et portes de l’aile Louis XIV, cet étage sur l’orangerie que Madame de Maintenon avait fait aménager pour que le Roi Soleil puisse se rendre à la messe depuis sa chambre, en restant à l’abri des intempéries.

Une technicienne a minutieusement réalisé des sondages afin d’identifier les différentes couches de peinture passées au fil des ans : « Les huisseries sont vertes aujourd’hui, mais on découvre qu’en réalité elles ont profité de quatre mises en couleur différentes », révèle Lydie Patonnier, cette technicienne qui se livre à cette étude stratigraphique.

Une sorte d’archéologue des peintures : « La première mise en peinture des huisseries était sur une teinte grise, puis, époque après époque, nous sommes parvenus à ce vert que l’on voit aujourd’hui ». La pigmentation originelle sera soumise à l’architecte du patrimoine qui, dans le cadre du programme de restauration du château, l’intégrera à l’ensemble du projet.

Les communes: 

A ne pas manquer dans l'actualite

La Semaine bleue en Eure-et-Loir
Les athlètes euréliens ont brillé aux JO de Tokyo 2020
30 Conseillers départementaux à vos côtés